Rentre dans la forêt des chats sauvages et découvres-y des terribles secrets...
 





AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit sans Etoiles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Nuit sans Etoiles.   Mar 25 Juin - 16:09

CITATION AU CHOIX
Nuit sans Etoiles. Prologue.

Le vent se mis à souffler fort. Les feuilles orangés volaient dans tous les sens, percutant les arbres, s'emmêlant dans les hautes herbes et fouettant les félins. Des chats couraient de tous les côtés, s'affolant à chaque bruit qui se faisait entendre. La terre tremblait, et on pouvait voir au loin, de la fumée grise s'épanouir. C'était comme si le sol s'entrouvrait, des fissures apparaissaient. Les félins se doutaient qu'une catastrophe était arrivée. Une petite femelle grise courut rapidement sur le Promontoire, c'était Étoile Marécageuse. Elle n'eut pas le besoin de rassembler ses chats, qu'ils étaient déjà devant elle. Son lieutenant, Pelage Neigeux la rejoignit à ses côtés, ce qui n'était pas habituel. Mais le silence n'était pas là. Tout le monde avait peur, ils paniquaient, devenaient presque agressifs. La chef de ses lieux sentait que quelque chose d'horrible était arrivé, elle prit la parole.


« - C'est arrivé, il fallait s'en douter. Le Clan des Etoiles nous avait prévenus ! »


Le silence fut, et la grande Guérisseuse qu'était Eclipse de Lune s'avança lentement vers le grand rocher. Elle avait les yeux fermés, et ses paroles étaient claires.


« - La lumière s'éteindra quand le noir nous sauvera. »


C'est à ce moment là que tout les félins du Clan comprirent que le Clan des Etoiles avait parlé. Plus personne n'ouvrait la bouche, ils écoutaient leurs battements de cœur, comme si c'étaient les derniers. Etoile Marécageuse murmura à l'oreille de son lieutenant. Le sérieux se lisait sur leurs visages, et on pouvait voir qu'une décision avait été prise rapidement. Pelage Neigeux parla d'une voix forte.


« - Il faut partir. Tout le monde devant le Camp. Etoile Marécageuse sera à la tête tandis que moi, je serais derrière. Les autres Clans nous rejoindront aux Quatre Chênes, ils le sauront.


Ils descendirent tous les deux du Promontoire et se préparèrent au départ. Tous les autres chats étaient affolés, surtout les reines qui se demandaient si leurs jeunes chatons allaient survivre. Ils n'étaient plus sûrs de rien à présent.


C'est alors que le Clan du Tonnerre arriva aux Quatre Chênes, les trois autres Clans les attendait, et d'un signe de tête, les quatre chefs partirent tous ensemble pour de nouvelles terres.


PERSONNAGES:
 


Dernière édition par Faisceau d'Aurore le Mer 26 Juin - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nuit sans Etoiles.   Mer 26 Juin - 16:17

"La mort est un jeu, un jeu que l'on ne peut contrôler."
Nuit sans Etoiles. Chapitre 1.

La nuit était claire, et Libellule Nocturne avait remarqué qu'aucunes étoiles n'éclairait le ciel. Il était noir, complètement noir. Cela faisait longtemps maintenant que les quatre Clans marchaient, se suivant en silence. Ils espéraient tous trouver de nouveaux territoires, fonder une nouvelle vie, dans une nouvelle forêt. Mais, ce n'était pas gagné, combien de temps allaient-ils marcher ? Quand s'arrêteront-ils ? Ça, seul le Clan des Étoiles peut le savoir.
Le vent s'arrêta de souffler, et Étoile Sombre, Chef du Clan de l'Ombre, stoppa sa meute. Personne ne savait pourquoi, et les autres Chefs commençaient à se mettre en colère. Elle s'était arrêtée 4 fois depuis le début de la marche, et parlait à chaque fois à sa lieutenante, Poils de Noisette, pour ne rien dire, surement. Mais cette fois-là, elle ne parla pas à son second, mais aux Clans tout entiers.


« - Je propose que l'on revienne sur nos Territoires ! Cela ne sert à rien de chercher, nous ne trouverons jamais !
- Tu prends la mauvaise décision Étoile Sombre. Si nous revenions, nous mourons tous ! Qui sait ce que l'on peut trouver là bas ! Si tu veux partir, soit, mais n'entraîne pas nos Clans avec toi. »


Étoile Éphémère tourna le dos à la Chef de l'Ombre et reprit le chemin. Ils avaient perdus assez de temps, et après l'intervention d’Étoile Sombre, Le Clan de la Rivière et du Vent décidèrent de suivre le Clan du Tonnerre, laissant les Ombreux derrière eux.


Le jour se levait au loin, et Libellule Nocturne regarda derrière elle pour la première fois depuis le début de la recherche. Le Clan de l'Ombre ne les suivait pas, et la Guerrière de la Rivière ne l'avait pas dans son champ de vision. Tant mieux, après tout, elle ne les aimait pas.
Les trois Clans arrivèrent dans une forêt, elle ressemblait comme deux gouttes d'eaux à l'ancienne, et ils décidèrent de s'y arrêter pour se reposer et chasser quelques proies. Mais, avec le froid qu'il faisait, peu d'animaux sortaient de leur terrier, et Libellule Nocturne se doutait qu'elle n'allait pas trop manger, malgré la faim qui lui tiraillé le ventre. Mais, elle n'allait quand même pas abandonner et décida d'aller dans la forêt seule, pour essayer d'attraper quelques mulots. Au contraire de ce qu'elle croyait, les souris étaient de sortis et elle les ramena à sa meute. La Guerrière décida de partager ses proies avec Eclipse de Lune. Elle avait elle aussi beaucoup marché, de plus, elle portait des remèdes et autres plantes.


« - Manges avec moi, Eclipse de Lune. Tu dois être fatiguée.
- Je n'ai pas faim. »


Libellule Nocturne soupira, et elle voyait bien que la Guérisseuse n'allait pas bien. Elle se faisait vieille, et c'était peut-être ça qui la préoccupait. La féline laissa deux proies devant l'ancienne, et s'en alla avant qu'elle ne les refuse. Un faisant dans la gueule, elle aperçut un chaton qui pleurait. Il était seul, et avait l'air d'avoir faim. Mais, où était sa mère ?


« - Eh toi, où est ta mère ? Miaula d'une voix douce Libellule Nocturne.
- Je ne sais pas. Elle est partie vers la forêt sans rien dire. »


La jeune femelle fit un signe de tête au chaton pour lui faire comprendre qu'elle allait la chercher. Elle posa sa proie au sol et partie pour la forêt.
Le ciel devenait sombre, et on pouvait à peine distinguer les troncs des arbres. Elle ne croisa aucuns chats, comme si elle était seule, comme si la forêt était morte. Personne, aucun signes de vies, rien. Mais, c'est au bout d'un petit moment qu'elle put voir les traits d'un félin brun, avec quelques petites tâches blanches par ci, par là. Elle reconnut le Clan du Vent à l'odeur, mais, elle sentait quelque chose d'autre, le Clan de la Rivière. Libellule Nocturne se dirigea vers le Guerrier qui lui tournait le dos. Il avait l'air sympathique, mais ce n'était pas pour autant que la féline allait l'être. Elle lui demanda tout de même de l'aide.




« - Toi, tu n'as pas vu une femelle du Clan de la Rivière trainer dans le coin ?
- Non. »


Il n'avait même pas relever les yeux pour le lui dire en face. Il fixait une chose à terre. Libellule Nocturne fit donc de même, sans savoir que son sang allait se glacer à la seconde où elle le verrait. Son lieutenant bien-aimé gisait sur le sol, sans vie. Égorgé vif. Le sentiment qui parcourut la femelle fut la tristesse, suivit par la haine. Elle le regarda, plusieurs secondes. Son sang rouge qui coulait contre son corps.
C'est alors, que sans aucunes raisons, elle sauta sur le matou brun qui était à ses côtés. Elle en était presque sûr, c'était lui, le meurtrier.


« - Comment as-tu put faire cela ! »


Ses griffes contre la gorge du félin, Libellule Nocturne n'hésiterais pas une seconde à le tuer si il faisait le moindre geste. Mais quelqu'un l'en empêcha.


« - Libellule Nocturne ! »


Elle reconnut sur le champ la voix d'Etoile Marécageuse. Elle n'avait surement pas vue Pelage Neigeux, mort. Mais, elle ne tarda pas à le voir. Libellule Nocturne se leva, laissant le Guerrier du Vent se lever à son tour. La Chef ne resta pas longtemps sur les lieux du crime. Elle ordonna à ses Guerriers de transporter le corps jusqu'au point de regroupement, et elle partie aussitôt.


C'était maintenant le soir. Etoile Marécageuse avait choisi son nouveau lieutenant, qui était Coeur Poussiéreux, un mâle gris au caractère sérieux. Puis, elle passait toute la nuit aux côtés de son ancien, en réfléchissant. Mais, ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est que le Chef du Clan du Vent viendrait lui annonçant une terrible nouvelle. En effet, un de leur Guerrier est mort, dans exactement les mêmes conditions que Pelage Neigeux. A l'annonce de cette nouvelle, tous les félins frémirent.


« - Il y a donc un meurtrier parmis nous ! »


Libellule Nocturne n'hésita pas une seconde et regarda de loin le Guerrier brun de tout à l'heure. Ils se fixaient, et la femelle fut parcourue d'un léger frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nuit sans Etoiles.   Jeu 27 Juin - 14:11

"La mort est un jeu, un jeu que l'on ne peut contrôler."
Nuit sans Etoiles. Chapitre 2.

« - Tiens, manges ça. »

Libellule Nocturne déposa deux mulots à terre. Le chat en face d'elle lui lança un regard suspect, comme si c'était un miracle que la femelle lui donne à manger. Il prit les proies dans sa gueule, les lança vers la Guerrière et lui tourna le dos. La féline n'en crut pas ses yeux. Elle avait chassée longtemps pour trouver ses souris, et voilà qu'il les refusait. Mais, elle n'abandonna pas pour autant, elle enterra le plus vite possible ses proies et courut vers le Guerrier brun. Libellule Nocturne menait une mascarade et un jour ou l'autre, le félin avouerait ses horribles actes, les meurtres de son lieutenant et d'un Guerrier de son Clan.

« - Je veux m'excuser de t'avoir agressé l'autre jo...
  - Tu devrais aller aider ton Clan à construire son Camp. »

Libellule Nocturne voyait bien qu'il n'était pas sympathique. Enfin, pas avec des personnes l'ayant agressé en tout cas. La femelle le regarda sans aller quelques instants, puis partie de son côté. Il fallait qu'elle découvre que c'était lui le meurtrier, lui qui avait tué un des siens. Il avait été là le moment où Pelage Neigeux mourut. Il n'y avait pas de doute pour Libellule Nocturne, c'était bel et bien lui.
La  féline déterra ses proies, et en donna une à sa Chef, qui n'avait surement pas mangée depuis quelques jours. Le Clan était en deuil en ce moment. Pelage Neigeux avait été un grand Guerrier, courageux, fort, sérieux. Personne ne rêvait mieux comme Lieutenant. Mais, c'était fini pour lui.

Le vent soufflait fort ce jour là. Le bois pour la Pouponnière avait du mal à tenir, et il fallait faire mille fois la même chose pour qu'il reste sans bouger.
Libellule Nocturne n'avait pas encore parlée au Guerrier du Clan du Vent. Elle allait surement se faire éjecter, mais il fallait qu'elle essaie, c'est pas si compliqué que ça après tout.
La femelle remarqua qu’Étoile Marécageuse parlait avec Etoile Mélancolique, Chef du Vent. Elles étaient très proches depuis le départ des Clans, et pour Libellule Nocturne, il se tramait quelque chose. La Guerrière leva la tête quand elle remarqua que ses supérieurs la regardait avec un air des plus sérieux et inquiets.

C'était encore une de ses nuits, la même depuis plusieurs jours. Une nuit sans étoiles. Seule la Lune apparaissait. Le matin n'allait pas tarder à se lever, et Coeur Poussiéreux demanda à Libellule Nocturne de partir en patrouille. Mais, ce qui était bizarre, c'est que le nouveau Lieutenant lui avait dit de partir seule, Pelage Neigeux n'aurait jamais fait ça. Elle partie tout de même sans rien dire, de peur de contrarier le Guerrier.

Libellule Nocturne trouvait que le soleil mettait du temps à se lever. Pour être franche, elle détestait la nuit, et ne l'aimait que pour les étoiles qui décoraient la Toison Argentée. De plus, le mistral était là, et les arbres bougeaient fortement, comme si ils pouvaient tomber d'un instant à l'autre.
Et, ce matin là, elle vit bouger quelque chose, mais ce n'était pas un arbre, à son grand malheur. C'était une silhouette de chat. Encore. Elle aurait tellement aimée se retrouver seule, pour une fois. C'est alors que le premier rayon de soleil sortit de sa coquille, et Libellule Nocturne put enfin voir l'inconnu qui se tenait devant elle.

« - Encore toi. Tu me suis ou quoi ? »

Après avoir entendue ses paroles, la Guerrière du Clan de la Rivière ne comprit pas se qui se passa. Elle fut projeter en arrière, comme un bloc de glace. Elle percuta un arbre, et le félin brun qu'elle ne cessait de suivre depuis un moment, s'était retrouvé sur elle, comme une protection. Mais ce moment chaleureux ne dura pas longtemps. Il s'était retiré et feulait après une petite silhouette inconnue qui partie aussi vite qu'elle fut arrivée.

« - Je pense que ce ne sera pas la dernière fois que nous nous rencontrerons. Loin de là. Alors, de plus ample présentations doivent être faites. Je suis Murmure du Soir. »

Et les yeux de Libellule Nocturne se fermèrent. En un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nuit sans Etoiles.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nuit sans Etoiles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» Sans rêve ni cauchemar [ PV : Petra Traümer ]
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Une nuit sans étoile... [PV Silje]
» Une forme se dessine dans la nuit, sans que je parvienne à la distinguer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secrets of Clans :: &. Pour bien s'amuser il faut se détendre ! :: ♣. LE SALON DE THÉ :: ♣. JEUX ET TRALALA ♪ :: ♣. LES CHRONIQUES ♪-